Hollywood costumes au V&A

Comme à chaque fois que je vais à Londres, j’ai été faire un tour au Victoria & Albert museum où il y a en ce moment une très belle exposition sur les costumes emblématiques des films hollywoodiens.
En plus de passer un moment agréable, cette exposition m’a rassurée sur le niveau pathétique de ma culture cinématographique car j’avais vu presque tous les films.

Certains films sont si populaires que leurs costumes ont grandement participé à la construction des icônes hollywoodiennes. Ils ont marqué tellement fortement les esprits qu’ils font désormais partie de la culture populaire.

Qui ne pense pas à Marylin quand il passe au-dessus d’une bouche de métro, ou lorsque le vent retourne  sa robe. Elle était là, la fameuse robe blanche du film « sept ans de réflexion », réalisée exprès pour le film par le costumier, qui nous confie que Marylin n’était pas très compliquée à habiller. Elle n’aimait pas tant les vêtements que sa peau qu’ils pouvaient dévoiler.

Marylin Monroe – Sept ans de réflexion – 1955

Il y avait la robe noire d’Audrey Hepburn à laquelle je ne peux pas m’empêcher de penser lorsque j’aperçois une jolie « petite » robe noire. La costumière disait qu’Audrey Hepburn était un régal à habiller car tous les vêtements lui allaient magnifiquement.

 Audrey Hepburn – Breakfast at Tiffany’s ou diamant sur canapé – 1961

Et le costume de Tippi Hedren dans les oiseaux de Hitchcok… Un vert si pâle qu’il ne sied qu’à une beauté diaphane comme celle de Tippi Hedren ou à la reine d’Angleterre. Hitchcok aimait que les vêtements soient le plus discrets possible pour ne pas détourner l’attention du spectateur de…l’action.

Tippi Hedren – Les oiseaux – 1963
Il y avait aussi le fameux costume blanc de John Travolta dans Saturday Night Fever. On apprend l’origine de certaines pièces. Celui-ci avait, paraît-il, été acheté dans une boutique cheap de Brooklyn, puis il a été vendu aux enchères en 1995 pour 93.000 dollars à un anonyme avant qu’un appel international à l’occasion de l’exposition au V&A; fut lancé pour le retrouver.

John Travolta – Saturday night fever – 1977

Kate Winslet – Titanic – 1997

Cette exposition très didactique (chaque costume était accompagné d’une explication du costumier sur les raisons de son choix) était intéressante, mais j’ai regretté qu’elle soit totalement dénuée d’extraits de films. Il y a certains films que j’avais vu il y a au moins 20 ans, et j’aurais aimé me remémorer l’ambiance, les personnages, le costume filmé et la première impression qu’il m’avait faite. Car ces costumes ne sont rien sans l’acteur qui leur donne vie, les lumières, le décors….. Donc, même si ce sont des films ultra cultes que je suis sensée avoir vu 50 fois, je ne les avais pas tous en tête, et j’aurais aimé revoir ces costumes dans leur contexte. Voilà pour ma critique (car il en faut bien une).

Découvrez toute la collection sur
La boutique
Voir la boutique

Suivez Alix sur Facebook

Suivez moi sur Facebook pour être informé de toutes les nouveautés.
Voir la page

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez régulièrement les dernières nouveautés et bons plans.