Diptyque

Je vais vous parler pour une fois d’un autre de mes centres d’intérêt qui n’a rien à voir avec la mode et l’art : les bougies parfumées. J’en ai constamment une qui brûle chez moi.

La semaine dernière, j’ai eu le malheur de passer chez Diptyque, piège absolu, car ils avaient mis le paquet pour Noël et avaient rendu la boutique dangereusement tentante. Je suis repartie avec une de leurs bougies qui coûte un bras, que j’ai fini par choisir complètement par hasard, car après une demie heure le nez dans la cire parfumée, je ne faisais plus la différence entre la violette et le santal.

Bougies dyptique

Stand-dyptique-au-bon-marché

Dyptique est une des marques que je préfère. Je suis fan de leur identité visuelle, classique et contemporaine. J’ai toujours quelque chose à redire sur les marques que j’aime, que cela soit le logo, l’identité, le design de la boutique, le packaging…mais Dyptique, fait presque un sans faute, je trouve (sauf les prix peut-être, mais si c’était moins cher, cela ne serait pas aussi luxueux).  Et, ce qui est génial avec ces marques monochromes, c’est que je peux prendre des photos en noir&blanc sans avoir l’impression de dénaturer le produit.

Je pose donc avec ma bougie Musc (qui a été choisie au pif mais qui ne sent pas si mauvais) sur mon tapis poilu qui, malgré ma prise de risque hasardeuse, a eu la bonne idée ne pas prendre feu. J’ai revêtu pour l’occasion des bas résilles rétro qui se prêtaient bien à l’ambiance tamisée de la pièce, absolument désagréables à porter, qui plissent aux chevilles et sur les genoux, mais comme ils auront bientôt 1 siècle je leur pardonne volontiers leur inconfort.

Bougie-dyptique

 

Découvrez toute la collection sur
La boutique
Voir la boutique

Suivez Alix sur Facebook

Suivez moi sur Facebook pour être informé de toutes les nouveautés.
Voir la page

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez régulièrement les dernières nouveautés et bons plans.