Désirée, un café/fleuriste à Paris

Pour rompre avec la monotonie de mon cadre de travail, je pars parfois travailler ailleurs. Il y a 10 jours, c’est dans le café/fleuriste Désirée que je suis allée, et je n’ai pas été déçue.

Un fleuriste et un café sont accolés et une grande baie vitrée qui les sépare permet de déguster son café tout en regardant les fleurs vivre leur vie. L’endroit propose aussi, tous les jours, de nouveaux plats bio., cuisinés sur place qui sont absolument délicieux. Les desserts, souvent recouverts de petites fleurs, sont eux disposés dans la vitrine. Le tout est étonnamment peu cher. Je n’ai pas payé plus de 20 euros pour deux cafés, un plat, un jus et un dessert.

Désirée, un café/fleuriste à Paris

Désirée, un café/fleuriste à ParisDésirée, un café/fleuriste à Paris

Désirée, un café/fleuriste à Paris

La petite terrasse ensoleillée le matin qui jouxte les fleurs est adorable. J’adore ses chaises cannelées bleues et rose, et les adorables mini-bouquets posés sur les tables de bistrot en marbre.

Désirée, un café/fleuriste à Paris Désirée, un café/fleuriste à ParisC’est un endroit que j’ai trouvé si charmant que je suis retournée voir la fondatrice pour en savoir plus.

Désirée existe depuis un an et demi. Audrey et Mathilde se sont rencontrées lorsqu’elles étaient acheteuses de fromage pour la restauration. Elles cherchaient à développer un projet commun de filière AOC. Et, Mathilde qui était passionnée de fleurs a entrainé Audrey dans cette belle histoire.

Après des formations, plusieurs stages, des visites de producteurs français, et une grosse étude de marché pour s’assurer qu’il était bien possible d’ouvrir un magasin de fleurs avec des fleurs 100% produites en France, les filles se sont lancées dans cette belle aventure qui a vu le jour il y a un an et demi.

Désirée, un café/fleuriste à Paris

J’ignorais que 90% des fleurs commercialisées en France poussaient à l’étranger où, lorsqu’elles n’épuisent pas les nappes phréatiques dans des pays qui manquent déjà d’eau, comme c’est le cas au Kenya, sont arrosées de pesticides qui détruisent les hommes et l’environnement. La mondialisation n’a pas été sans conséquences sur le marché des fleurs françaises qui comptait 150 producteurs de fleurs il y a encore 50 ans pour seulement 20 aujourd’hui.

Acheter des fleurs françaises, au-delà du bon sens qu’il y a à consommer local, est un acte doublement militant, car la production française de fleurs est éthique. Les fleurs françaises sont produites sans pesticide (sauf cas de force majeure), et dans des serres non-chauffées. « Les producteurs français ont compris l’intérêt à utiliser des alternatives aux pesticides, et en plus cela leur coûte trop cher  » me dit Audrey.

Quand je lui demande si leur éthique de travail ne leur coûte pas trop cher, Audrey me dit que contrairement à ce que l’on pourrait penser, acheter Français est à peine plus cher qu’acheter à l’étranger. Car tandis qu’elles achètent directement aux producteurs à Rungis, les fleurs étrangères, elles, transitent par un ou plusieurs intermédiaires qui prennent une marge et font gonfler les prix.

Travailler à flux tendu en se rendant plus souvent à Rungis (à 4h du matin Aïe!!), quite à travailler davantage, et proposer des bouquets composés, et non des bottes de fleurs identiques, est une autre façon, en diminuant les pertes, de diminuer les coûts. Caroline et Audrey peuvent ainsi offrir un choix de bouquets à des prix plus que corrects.

La saisonnalité, autre contrainte imposée par une production éthique, n’est pas toujours comprise. Ainsi, l’idée d’accoler le café/restaurant au fleuriste est partie de cette incompréhension partagée par un certain nombre de gens. « Pourquoi ce qui nous paraît normal pour les fruits et légumes ne le serait-il pas pour les fleurs ? » me dit Audrey.

Ainsi, les plats proposés chaque jours sont préparés dans le même esprit que les bouquets : Jolis, bons, bio., et surtout, de saison 🙂

Désirée, un café/fleuriste à Paris Désirée, un café/fleuriste à Paris Désirée, un café/fleuriste à Paris Désirée, un café/fleuriste à Paris

A travers cette association café/fleuriste, qui est là pour nous rappeler le bon sens perdu, à travers les stagiaires qui passent et ne veulent plus travailler différemment, ou à travers les curieuses comme moi qui veulent en savoir plus, Audrey et Caroline essayent discrètement de planter quelques petites graines pour ramener un peu de conscience sur ce marché sinistré.

Alors, foncez ! N’hésitez pas à aller vous faire composer un joli bouquet sur-mesure, à venir boire un jus frais au soleil, ou à venir déguster un cake au citron pour soutenir cette jolie entreprise.

Sachez, en plus, que votre bouquet Désiré durera très longtemps. Consommer Français a cet autre avantage de raccourcir le temps. Lorsque votre fleur française est coupée pour être vendue, la même fleur produite à l’étranger est déjà en transit depuis 6 jours.

A bon entendeur !

Désirée – 5, rue de la Folie Méricourt – 75011 Paris

Désirée, un café/fleuriste à ParisDésirée, un café/fleuriste à Paris

Découvrez toute la collection sur
La boutique
Voir la boutique

Suivez Alix sur Facebook

Suivez moi sur Facebook pour être informé de toutes les nouveautés.
Voir la page

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez régulièrement les dernières nouveautés et bons plans.