15 coups de ciseaux

Cet article fait suite à mon article intitulé « un mariage pas comme les autres ».  Comme prévu, j’ai revêtu ma robe de mariée trouvée chez Emmaüs, tout en ottoman blanc, qui me compresse le diaphragme, qui m’écrase les seins, qui me sert les bras, mais qui n’est pas si laide. J’ai fait quelques petits tours dans mon appartement (tout en balayant le sol avec la traîne), et je me suis dit que les occasions de porter une telle robe n’étaient pas nombreuses, et que c’était bien malheureux.

Alors, j’ai donné trois coups de ciseaux, enfin plutôt quinze, car j’ai retiré les cm presque les uns après les autres en l’essayant, à chaque fois entre temps… mauvaise longueur, trop long, trop ringard, pas droit…

Je dois avouer que le dernier coup de ciseaux fut un peu fatal car la robe est ASSEZ COURTE ! Si courte que je me demande si elle n’est pas encore moins mettable que la version longue.

Bon allez, on va dire que j’ai voulu faire un thème années 60. Alors pour l’occasion, je vous ai ressorti une photo de Twiggy qui porte presque la même robe que moi, 50 ans plus tôt.

TWIGGY10

Twiggy

Découvrez toute la collection sur
La boutique
Voir la boutique

Suivez Alix sur Facebook

Suivez moi sur Facebook pour être informé de toutes les nouveautés.
Voir la page

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez régulièrement les dernières nouveautés et bons plans.