Ce que l’on donne par la fenêtre nous revient par la cheminée

Je suis une sorte d’Emmaüs, et mes amies pensent toujours à moi avant de liquider leurs fringues. Pas plus tard que la semaine dernière, ma copine Sophie débarque chez moi avec une pile de vêtements dont elle ne se servaient plus. J’avais besoin de matière pour faire une pochette, et comme je voulais que celle-ci porte un peu du vêtement précédent, j’ai choisi ce débardeur rouge qui ne payait pas de mine en me disant que le décolleté en V et les petites fronces, faisaient très « débardeur », et que je m’éviterais une grosse demi-heure de travail en me servant des bretelles comme de hanses.

Coudre-la-pochette

-Une feuille A4 m’a servi de patron. facile ! J’ai découpé au niveau du décolleté pour qu’on voit bien le débardeur.

-Une photo du débardeur rabotté.

-Je fais une couture horizontale, une couture verticale.

-Je repasse les coutures.
Coudre-les-hanses-et-les-perles
-Je couds les hanses ensembles.
-Je fais une sélection de perles à broder sur le jersey.
-Je couds les perles au niveau des fronces.
Débardeur-chattawak-pendu
Voilà, c’est vraiment rapide à faire. Je l’ai donné comme prévu à mon amie Caroline. Comble de l’ironie, en lui donnant cette pochette Caroline a reconnu le débardeur qu’elle avait offert à Sophie ( qui m’a donné ce débardeur) il y a longtemps. J’ai ainsi, sans le vouloir, magnifiquement illustré un de mes proverbes préférés : Ce qu’on donne par la porte, nous revient par la cheminée !
Découvrez toute la collection sur
La boutique
Voir la boutique

Suivez Alix sur Facebook

Suivez moi sur Facebook pour être informé de toutes les nouveautés.
Voir la page

Abonnez-vous à la newsletter

Recevez régulièrement les dernières nouveautés et bons plans.